Canadian Mortgages, Insurance, Investment, Tax Planning

CRA Media Room

Revenu Québec - Tax News

XE Forex News

Canadian Mortgage Broker news

Wednesday, January 30, 2008

Immobilier: plus facile de devenir propriétaire en 2008

Les Services économiques RBC s'attendent à ce qu'il soit plus facile pour les Canadiens d'accéder à la propriété cette année.

Leur plus récent rapport mentionne que les coûts de propriété d'un logement en 2007 ont augmenté mais que la situation devrait commencer à s'améliorer à l'échelle nationale en 2008.

Derek Holt, économiste en chef adjoint chez RBC, explique la baisse de l'an dernier par une longue série de fortes augmentations des prix des maisons plus importantes que les augmentations des revenus.

Au cours du trimestre le plus récent, l'accessibilité des quatre catégories d'habitations s'est érodée, à l'exception des appartements en copropriété à Calgary et des bungalows à Edmonton, qui ont enregistré une légère amélioration.

Selon RBC, l'appréciation des prix à la revente de maisons au Canada ralentira probablement entre cinq et 7% en 2008. Les volumes de constructions neuves et la croissance des revenus devraient aussi diminuer.

L'indice d'accessibilité à la propriété de RBC, qui mesure la proportion du revenu avant impôts qu'un ménage doit consacrer aux coûts de la possession d'un bungalow, s'est établi à 37% du revenu au Québec.

La part du revenu médian avant impôts absorbée était d'environ 29% pour l'achat d'un appartement en copropriété, de 32% pour une maison en rangée et de 45% pour une maison de deux étages.

Selon le rapport de RBC, les prix immobiliers résidentiels du Québec ont augmenté régulièrement de l'ordre de 5% par an et devraient continuer sur cette voie en 2008. La construction de maisons neuves devrait ralentir, puisque les mises en chantier devraient diminuer de 2500 logements cette année et de 7000 de plus en 2009.

Contrairement à un certain nombre de conditions du marché qui ont changé dans l'ensemble du pays, l'accessibilité à la propriété immobilière à Montréal est restée un peu plus stable.

L'augmentation des prix des maisons continue à un rythme annuel de 5% dans toutes les catégories d'habitations, et la croissance des revenus des ménages a aussi été honorable.

La montée des taux hypothécaires a contribué à la détérioration de l'accessibilité l'an dernier, mais les bases économiques sous-jacentes du marché immobilier laissent entrevoir de saines perspectives pour 2008.

Dans les grandes villes canadiennes, l'indice d'accessibilité de RBC pour un bungalow s'est établi au niveau suivant : 72% pour Vancouver, 46% pour Calgary, 46% pour Toronto, 37% pour Montréal et 32% pour Ottawa.



24 janvier 2008 - 08h45

Presse Canadienne