Canadian Mortgages, Insurance, Investment, Tax Planning

CRA Media Room

Revenu Québec - Tax News

XE Forex News

Canadian Mortgage Broker news

Monday, January 25, 2010

Les acheteurs de maisons sont frileux | Immobilier

Les acheteurs de maisons sont frileux | Immobilier

Une enquête menée auprès d'agents immobiliers par la firme Royal LePage indique que les acheteurs de maisons canadiens s'inquiètent toujours de la stabilité de l'économie, mais qu'ils sont peu nombreux à attendre un nouveau recul des prix.

Trente-huit pour cent des agents interrogés ont répondu que l'instabilité économique arrivait en première place des préoccupations des acheteurs au cours des trois derniers mois.

Vingt-trois pour cent des agents ont dit que les acheteurs craignaient ne pas réussir à vendre leur maison actuelle à un prix raisonnable, tandis que 12% hésitaient parce qu'ils croient que les prix glisseront encore.

Et 20% des agents ont répondu que les acheteurs n'exprimaient pas d'inquiétude.

L'étude a aussi établi qu'un nombre croissant de Canadiens achètent des maisons en guise d'investissement, et que plusieurs prévoient procéder à des rénovations après avoir acheté.

L'étude a été menée en novembre auprès de 1225 agents de Royal LePage.

«Compte tenu de la volatilité du marché immobilier depuis 18 mois, il n'est pas surprenant de voir de que l'état de l'économie continue à préoccuper les Canadiens lorsqu'ils étudient l'achat d'une maison», a observé le président et chef de la direction de Royal LePage, Phil Soper.

«Notre enquête démontre que la confiance des consommateurs revient à des niveaux normaux, a-t-il ajouté. Les Canadiens croient clairement que l'impact le plus important de la récession est passé et que le marché immobilier se dirige vers un redressement durable.